dimanche 15 décembre 2019 | 06H33

La pêche à l'aimant se développe sur notre territoire national dans le but de rechercher des objets de diverses époques. Celle-ci est réglementée, et ne se pratique pas sans risques, notamment dans le cadre de la découverte d'objets explosifs.

Les règles de la pêche à l'aimant sont identiques à celles encadrant la détection d'objets enfouis, à savoir :

- Sur les terrains (forêts, terrains, puits, étangs...), l'autorisation du propriétaire est requise, et si l'objet de la pêche a pour but la recherche d'un objet pouvant intéresser l'histoire, la préhistoire, l'art ou l'archéologie, l'autorisation du préfet est obligatoire;

- Pour les cours d'eaux, lacs, rivières, fleuves et canaux, l'autorisation de l'Etat, propriétaire des biens subaquatiques, est requise;

Bien qu'étant souvent présentée comme une dépollution bénévole des cours d'eaux, cette pratique, sans autorisation de l'autorité administrative, est illégale.

Par ailleurs, de telles méthodes de recherche peuvent aboutir à la découverte de munitions (grenades, obus, bombes, détonateurs, mines ou munitions) qui peuvent engendrer des risques d'exploitation ou de fuite d'un agent toxique de guerre.

 

La commune du Cannet des Maures, afin de limiter la prolifération des chats errants sur son territoire, a signé un partenariat avec la Fondation 30 Millions d'Amis, consistant à capturer les chats errants, les stériliser, les identifier et les réintroduire sur leur lieu de vie initial. Les chats des rues font partie de notre environnement à part entière, maillon d’une chaine écologique dans laquelle ils remplissent une fonction sanitaire en chassant et contenant les populations de rats, souris, oiseaux...

Les chats stérilisés ne se bagarrent plus et ne délimitent plus leur territoire par des urines malodorantes, plus de miaulements en pleine nuit pour appeler la femelle et surtout, moins de contamination des maladies infectieuses comme le FIV, transmis par rapport sexuel et bagarres...

Les Chats libres permettent de stabiliser la population féline d’un quartier car même stérilisés, ils continuent à protéger leur territoire et empêchant d’autres arrivants de s’installer.

Article L. 211-27 du code rural : « Le Maire peut, par arrêté, à son initiative ou à la demande d’une association de protection des animaux, faire procéder à la capture de chats non identifiés, sans propriétaire ou sans gardien, vivant en groupe dans des lieux publics de la commune, afin de faire procéder à leur stérilisation et à leur identification conformément à l’article L. 214-5, préalablement à leur relâcher dans ces mêmes lieux. Cette identification est réalisée au nom de la Fondation 30 Millions d'Amis."

La capture des chats errants peut se faire sur l'initiative des administrés, ou en sollicitant la Police Municipale. L'administré(e) qui souhaite capturer un chat errant devra au préalable contacter le secrétariat de la Direction Générale des Services au numéro indiqué ici, afin de valider le dépôt de l'animal auprès du vétérinaire agréé.

Le moustique tigre

 

Parce que le moustique vit près de nos habitations, la lutte contre sa prolifération est l'affaire de tous. Pour éviter qu’il ne se reproduise et ne prolifère, il faut détruire ses œufs et donc supprimer les eaux dans lesquelles la femelle pond.

Eviter et vider les eaux stagnantes

   - Vider les coupelles des plantes et tout ce qui retient de petites quantités d’eau (jouets des enfants, mobiliers et décorations de jardin, pneus usagers…).
   - Changer l’eau des vases et photophores au moins toutes les semaines. Idéalement remplacer l’eau par du sable humide.
   - Bâcher ou recouvrir d’une moustiquaire les réserves d'eau (fût, bidon, piscine).
   - Attention aux gîtes naturels : creux d'arbres, bambous cassés dont chaque tige brisée et creuse devient alors un réceptacle. Les vider.
   - Ramasser les déchets verts, eux aussi peuvent devenir des récipients d’eau et abriter les œufs du moustique.
   - Etre vigilant et ranger à l’abri de la pluie tout ce qui peut contenir de l’eau (seaux, arrosoirs).

Eliminer les lieux de repos des moustiques

   - Débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies.
   -  Elaguer les arbres.
   - Ramasser les fruits tombés et les débris végétaux.
   -  Réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage).
   - Entretenir votre jardin.

Protéger votre habitation

   - Il est important de vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées.
   - Siphon de cour piège à sable : maintenir à la surface une pellicule d'huile blanche végétale.
   - Gouttière : penser à retirer les feuilles ainsi que tous les végétaux et tous les encombrants. Si après entretien, l’eau continue de stagner : il faut retirer et remplacer les éléments hors d’usage. Si ce n’est pas possible, vérifier le bon écoulement des gouttières, les faire réparer si elles sont en mauvais état.
   - Après de fortes intempéries (pluie, vent), s’assurer de l’évacuation normale de l’eau. Il est recommandé également de percer en leur point bas les gouttières par un trou de 10 mm de diamètre et bétonner les regards jusqu’au niveau d’évacuation.
   - Vide sanitaire : il suffit de placer une grille moustiquaire aux bouches d'aération.
   - En cas d’inondation, prévoir de réparer les conduites endommagées. Conseil : cuveler en cas de risque permanent d'inondation.
   - Fosse septique : pour assurer une bonne étanchéité il faut poser un couvercle ou changer les joints de la fosse.
   - Climatiseurs : penser à vider les retenues d'eau.

L'Agence Régionale de Santé PACA se tient à votre disposition pour tout complément d'informations au 04 13 55 80 10.

Retrouvez toutes les informations de l'ARS PACA ici :

- Moustique tigre : https://www.paca.ars.sante.fr/moustique-tigre

- Surveillance épidémiologique de la dengue, du chikungunya et du zika : https://www.paca.ars.sante.fr/surveillance-epidemiologique-de-la-dengue-du-chikungunya-et-du-zika

La tique

La tique est un acarien qui vit dans les bois et buissons humides et peut aussi se rencontrer dans des prairies, jardins, parcs... La tique pique à chacun de ses stades de développement.

Maladie de Lyme : comment s'infecte-t'on ?

Uniquement par piqûre d'une tique (larve, nymphe, adulte femelle) infectée. La bactérie ne se transmet pas :

- Par contact direct avec un animal (à plumes ou à poils) infecté ou porteur de tiques,

- D'une personne à l'autre.

Ce qu'il faut retenir

Si vous voyez apparaître une rougeur qui s'étend sur votre corps après une piqûre de tique :

- Consultez rapidement votre médecin traitant,

- N'oubliez pas de lui préciser vos activités professionnelles ou de loisirs pratiquées en forêt.

Une borne de recharge pour véhicules électriques a été installée en juin 2018 au Cannet des Maures. Elle est située face à l'entrée de la gare SNCF.
Pour l'utiliser, passez votre badge abonné sur l'écran. Si vous ne possédez pas de badge, vous pouvez utiliser votre carte de paiement sans contact, ou votre smartphone. La trappe s'ouvre et vous permet de brancher votre véhicule. Une fois la charge terminée, payez avec votre badge, votre smartphone ou votre carte de paiement sans contact.

Pour tout renseignement, le site http://www.mouvelecvar.orios-infos.com est à votre disposition. Une vidéo explicative est disponible via ce lien. Un mode d'emploi est également disponible ici en téléchargement.

La ville met à disposition des administrés un nouveau service d'alerte SMS gratuit. Afin d'être informé en cas de grève, vigilance météo, ou toute autre alerte, rendez-vous sur le site internet de la ville, et abonnez-vous au service "Alerte SMS" en cliquant sur le bouton dédié en page principale.

Pour plus de renseignements, le pôle Communication et Numérique est à votre disposition au 04 94 50 06 07.

Il vous est maintenant possible de vous inscrire et de gérer les plannings des services périscolaires, extrascolaires et cantine de vos enfants directement en ligne, via ce lien : https://grc28.localeo.fr/public/indexv2/index/city/335 . Pour les enfants déjà inscrits, un courrier sera envoyé prochainement aux parents avec les identifiants et la procédure à suivre. Pour les nouvelles inscriptions, rendez-vous en page d'accueil de notre site internet, cliquez sur le bouton "espace famille", et suivez la procédure !

Pour plus de renseignements, le pôle Education et Transports, et le pôle Enfance Jeunesse sont à votre écoute :

- Pôle Education et Transports : 04 94 50 98 32

- Pôle Enfance Jeunesse : 04 94 50 06 06

La Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) nous informe du passage du département du Var en vigilance sécheresse. Il est nécessaire d'adopter dès à présent des comportements visant une gestion économe de la ressource en eau et de sa protection vis-à-vis des pollutions, à savoir :

- Être vigilant sur les usages secondaires (arrosage, nettoyage des voitures, remplissage des piscines…),
- Rechercher les fuites,
- Mettre en place des systèmes de récupération de l’eau de pluie pour l’arrosage,
- Privilégier les techniques d’arrosage au goutte à goutte.

D'autres informations sont disponibles sur le site internet de la préfecture, et sur le site national PROPLUVIA :

http://www.gesteau.fr/actualite/propluvia-le-site-internet-qui-fait-le-point-sur-la-situation-de-leau-en-france

http://www.var.gouv.fr/