mercredi 24 octobre 2018 | 08H14

Origines des armoiries de la Ville

Origines des armoiries de la Ville

Les armoiries sont choisies au XVème siècle au moment où le village Castrum de Caneto est édifié en commune par le Roi René, comte de Provence (1442). Une charte est signée donnant des droits individuels aux habitants, avec un Conseils de 8 hommes probes (renouvelés chaque année à la Saint-Michel).

Castrum de Caneto devient « Le Canet »

Les armoiries se blasonnent ainsi : elles portent d’or (jaune) à un roseau de canne arraché de sinope (vert). La devise de la commune date aussi de cette période, « Les justes brillent comme des étincelles dans un champs de roseaux » (fulgebunt justitanquam scintillae in arundineto).

Pour Jeanne Delay : « Ces armoiries, fabriquées pour les besoins de la cause, reflètent l’explication que l’on donnait à ce moment là sur le nom d’origine du castrum : quand les habitants de la plaine vinrent s’installer sur la colline pour y bâtir un camp retranché, ils y trouvèrent, poussant à profusion, des cannes de Provence. Il n’en faut pas plus pour que l’on les choisisse comme emblème. En réalité, nous savons que le peuplement du Cannet fut lent et que son nom, orthographié, selon l’époque, Canned, Canet ou Caneto, illustre vraisemblablement une tradition bien antérieure au Moyen Age. »

Rostaing, quand à lui, dans « Essai sur la toponymie de la Provence » pense que beaucoup de lieux appelés Cannes, Cannet ou Le Cannet sont situés sur des plateaux, des buttes ou des promontoires. Il voit  à la base de ce toponyme-qui est un diminutif- une racine pré indo-européenne Kan-a, parallèle à Kal « rocher, colline ». Mais il admet que dans certains cas ces forme, tardives, aient pu être assimilées à d’autres appellatifs, désignant des lieux plantés de roseaux (en provençal : cano).