lundi 09 décembre 2019 | 12H00

Le Vieux Cannet

Le Vieux Cannet

Le site classé du Vieux-Cannet est un des plus anciens villages de Provence. Le temps y parait figé dans une quiétude des plus appréciables. En flânant dans ses ruelles, il vous sera possible d’admirer plusieurs sites incontournables. Parmi eux, l’église St Michel, le portail de Guimard, ou encore la place des Micocouliers, à partir de laquelle vous aurez accès à un panoramique remarquable sur la Réserve Naturelle Nationale de la Plaine des Maures.
ville.

Son histoire

L’occupation du Vieux Cannet est attestée dès la préhistoire (oppidum en forme d’éperon).

Les Romains fondent  l’agglomération  de  Forum Voconii, située près de la Voie Aurélienne, dans la plaine. Après la ruine de Forum Voconii, le Castrum de Caneto, cité médiévale, est établi lentement sur le sommet de la colline à partir du VIIème siècle.

Durant le Moyen Âge, plusieurs co-seigneurs se partagent la possession du village. Dans le courant  du XIème siècle, l’église Saint-Michel, de style roman, est construite. En 1442, le village est  érigé  en  commune par  le Roi René, aussi Comte de Provence et de Forcalquier. C’est à cette époque que sont choisies les armoiries et la devise du village : ‘‘les Justes brilleront comme  des étincelles dans un champ  de roseaux ’’ (fulgebunt justi tanquam scintillae in arundineto).  Ainsi les armoiries du Cannet ‘‘portent d’or à un roseau de canne arraché de sinople ’’.

Le village connaît les ravages de la peste (XIV et XVIIIème siècles), des  guerres  de  religion (XVIIème siècle), de  la Révolution ; parfois aussi du climat : la grêle et les orages détruisent  plusieurs fois le clocher  de  l’église (classée Monument Historique en  1862). Au XVIIIème siècle, la famille de Rascas devient l’unique famille seigneuriale. En 1903, après  20 ans  de  querelles, le chef-lieu de  la commune est transféré par arrêté du Président de la République au ‘‘quartier de la gare’’ où naît le village du Cannet des Maures, baptisé ainsi en 1927. Des activités diverses s’y développent : bouchonneries, scieries, élevage des vers à soie, extraction et transport du minerai de  bauxite… encouragées  par  le  développement du chemin de fer.

De nos jours, à l’aube du XXIème siècle, le vieux Cannet, ancien chef-lieu de la commune, demeure l’ancêtre prestigieux de notre  village. Campé sur sa butte, protégé par son rempart, fier de son riche passé, il est aujourd’hui (après avoir connu  autrefois un quasi abandon) comme un balcon paisible, élevé sur la plaine et les collines environnantes.

Ico_tel
  • Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter : 04 94 50 10 09